Juin juillet peu importe

Auteurs
Sarah Clément, texte
Jean Yves Cousseau, autoportraits
Collection « avec les mêmes mots »
64 exemplaires sur papier Lanaprime 300 g, format 15 x 15 cm
Composition en Garamond corps 12
Imprimé sur la presse de René Jeanne, Paris
Se présente sous la forme d’un livre dos carré de 16 pages, pliage accordéon
Tirages photographiques sur presse offset, contrecollés
Parution : mars 2002
Épuisé / réédition dans la collection « pas de côté », 2016
Présentation du livre
Le texte de Sarah Clément, comme l’écrit Sophia Mejdoub dans Le Cri de l’hélikon (décembre 2003), est « un texte-souffle composé dans des carrés parfaits, sans capitales ni ponctuation, qui s’ouvre sur un reflet du ciel et se referme dans un cri de silence, ou l’impossibilité de se taire ».
Les deux photographies de Jean Yves Cousseau sont un contrepoint énigmatique à ce texte, par leur titre, Autoportraitspar leur couleur sourde.