Raccommoder me tourmente

Le Cam_2008Auteure
Claire Le Cam
Collection « présent (im)parfait »
Suite de petits récits poétiques
88 pages, 12 x 15 cm, dos carré cousu collé
Parution : octobre 2008
ISBN : 978-2-917751-03-9  / 15,50 euros
Publié avec le soutien de la région Bretagne et du conseil général du Finistère
Présentation du livre
Claire Le Cam a été invitée par Philippe Di Folco, à l’Entrepôt (Paris) en mai 2005, à lire des extraits de Raccommoder me tourmente. Pour présenter cette lecture, ces « épiphanies », Philippe Di Folco a dit : « Touches après touches, voici que des mondes étranges surgissent, décrits avec les mots qui forment la peau des rêves, d’une précision inquiétante et ravissante à la fois. » Claire Le Cam écrit en effet dans une langue très singulière, tout à la fois crue et douce, toujours sur le fil d’un humour lui-même caustique ou tendre, révélant un univers à part, souvent sensuel. La chair de la femme, de l’homme, de l’enfant, la chair de la femme-enfant, de la femme-amante, de la femme-mère, la chair est pulpe mais elle est écorchée (épluchée). Elle renferme un grain de beauté. « Goutte à goutte, le corps vibre de griffures d’hématomes d’ecchymoses d’eczéma d’urée saliveuse.  Je ne suis pas une nature morte. »
« Chair douce de crocodile étendue embrassée d’une fesse ce dos retourné face à terre on ne s’en lasse pas en chœur gras double gros mou dur à volonté. A-mour en deux temps me casse le ventre. Alors qu’en un. »



« Touches après touches, voici que des mondes étranges surgissent, décrits avec les mots qui forment la peau des rêves, d’une précision inquiétante et ravissante à la fois. »

Philippe Di Folco

« … l’humour permet de glisser et de s’installer dans une poésie et une réflexion sur le monde à la fois délicate et profonde. »

Christian Vogels

 

Publicités