Isabelle Baladine Howald

Howald_Isabelle Baladine_3Isabelle Baladine Howald est née en 1957. Lors de ses études de philosophie à Strasbourg, elle a rencontré notamment Philippe Lacoue-Labarthe et Jean-Luc Nancy, puis Roger Laporte ou Jacques Derrida. Elle est aujourd’hui responsable des rayons poésie et sciences humaines à la librairie Kléber à Strasbourg. Elle n’a donc « jamais quitté les rivages de la pensée philosophique », si la poésie est bien entendue comme pensée, dit-elle. Parmi ses livres publiés, citons Nuit d’amour un livre et Les Noms, très bas (éditions À Passage, 1985 et 1986), Les États de la démolition (éditions Jacques Brémond, 2002), Secret des souffles (éditions Melville, 2004), Le 20 janvier et Les Enfants de Stifter (Atelier des Grames, 2003 et 2005) et enfin La Douleur du retour et Mouvement d’adieu, constamment empêché (La Cabane, 2009 et 2010).
Collection « présent (im)parfait »
Hantômes, 2016

Publicités